CONTENU DETAILLE CIRCLE SONG

Le travail en Circle song bien mené nous offre un terrain magnifique pour explorer en même temps la relation de groupe et l’ improvisation individuelle.  

 

« L’ expérience m’a montré que c’ est l’ intensité, la qualité, et la disponibilité de la relation de groupe qui permet au soliste de plonger profondément dans son univers et d’ atteindre la plus grande liberté et la plus belle part de son expression. Lors des stages nous partons donc de cette relation de groupe, pour aller vers le travail individuel. » ( David Eskenazy) 

 

TRAVAIL DE GROUPE 

 

CONSCIENCE DES AXES :  

RYTHME : sentir les aplombs rythmiques, précision du débit, netteté des attaques, stabilité du tempo intérieur.  

JUSTESSE : conscience, justesse et stabilité des notes chantées pour qu’ elles deviennent ‘charpente’ dans l’ harmonie. 

SON: être dans un état fluide, non volontaire et disponible au son.  

 

LES AXES EN RELATION : 

Notre but est d’ atteindre l’ état relationnel le plus complet, interactif, si possible jusqu’à vivre le pur présent à travers le son et le silence. 

Cet état d’ être et d’ écoute où plus rien de ce qui se passe n’ est extérieur  à l’ instant et à la relation, ce qui est la même chose.  

Pour cela, il est nécessaire de prendre conscience des enjeux techniques, vocaux, et musicaux qui président à la relation. La vie de l’ instant, c’est que tout bouge et s’ ajuste en temps réel pour que l’ unité de l’ instant soit permanente. Il est donc nécessaire d’ apprendre à ‘bouger’ en fonction de ce qu’ on entend des autres, du groupe : 

RYTHME : apprendre à ajuster son tempo intérieur en fonction de celui de l’ autre, respirer ( musicalement) en connexion profonde avec lui. Les exercices, concrets et structurés, se font d’ abord à 2 ou en petits groupes pour conscientiser, puis on tente de retrouver cette plénitude avec tout le groupe. 

JUSTESSE : conscience de la place de ma note dans l’ harmonie pour faire en sorte que chaque accord chanté prenne sa réalité. 

SON : chercher à toujours faire son ensemble ( homogénéité timbre et intensité, attaques, son, plans sonores).

 

TRAVAIL INDIVIDUEL D’ EXPLORATION DE L’ IMPROVISATION VOCALE

 

Les bases du travail individuel s’ inscrivent dans le prolongement du travail en groupe. Avant de chercher à faire des prouesses d’ expressions :  

– Etat : trouver un état général de respiration et de confiance en posture de soliste, 

– Jouer avec le silence: Les silences font partie du discours, permettent de donner du souffle au développement du solo, font circuler l’ énergie et le dialogue entre le soliste et le groupe, et permettent une connexion profonde de tout ce qui se passe, qui devient REEL. Jouer avec le silence ne signifie pas s’ arrêter de produire des sons, mais s’ appuyer sur leur densité, rester en mouvement et en connexion et augmenter naturellement la puissance émotionnelle de votre chant, votre énergie.  

– Trouver son ampleur : trouver votre endroit, où l’ énergie est pleine, harmonieuse, sans effort, naturellement belle. 

– Décloisonnement du temps musical : Le temps musical est structuré dans une découpe rythmique très précise et  et nous nous devons de chanter cela le plus précisément et le plus consciemment possible. ( précision rythmique, conscience des cycles etc.). Mais il y a une dimension au-delà de ce premier étage de travail : trouver une relation organique au son, qui se déploie dans une autre temporalité, non quantifiée. L’ art de la chose est d’ arriver à conjuguer ces deux rapports au temps dans le même instant : un cadre ultra-précis sur lequel se vit un déploiement très large et organique.

 

 

Background pattern
Colors
Layout style